Oublier

Oublier

  Bonjour !  Tu ne me reconnais pas ?

  C’est moi, j’étais ta meilleure amie

  Ta confidente de tous les jours.

  Tu m’as oubliée, je crois ?

  Moi, je te vois encore, je te sens

  Toujours près de moi.

  Ta douce odeur naturelle  vient me caresser

  Portée par le vent

  Mais, toi !  Non ?

  Tu m’as oubliée?

  Plus une douce émotion envers moi ?

  Plus la moindre attention ?

  Ah!  Je crois savoir pourquoi

  Tu es tellement habitué

  De me voir que tu dédaignes

  Me regarder telle que je suis

  Devenue aujourd’hui.

  Grâce à toi et à tes semblables

  Vous m’avez tellement exploitée,

  Polluée par les déchets industriels

  Salie avec les pétroliers

  Qui polluent les plages

  Et les eaux

  Détruite de moult façons.

  Que vos yeux n’osent seulement plus

  Jeter un simple petit regard

  D’appréciation vers moi.

  Pourtant, de tes pas

  Chaque jour

  Tu déposes, sur moi

  Ta mère, la terre

  Tes marques

  En feignant d’ignorer l’importance

  De ma présence

  Tu essayes de me mettre

  À ta main

 Tu ne peux plus me voir

  Comme jadis

  À cause de tous ces dommages

  Que vous m’avez causés.

  Si tu regardes encore et encore

  Il reste malgré tout

  Des petits endroits toujours vivables

  Et peu …  contaminé

  Naguère tes ancêtres me vénéraient

  Moi, leur   <<  Mère la terre  >>.

  À vous maintenant

  De retrouver

  Cette belle tradition

  Pourquoi pas ?

  Tous nous sortirons gagnants.

  Moi, j’aurais tellement de beaux

  Spectacles à vous offrir.

  Et je serais heureuse

  De t’entendre,

  Toi et les autres

  Me remercier, m’aimer, chanter,

  Et me respecter comme hier.

  Ainsi, la vie éclaterait

  De son plus beau sourire

 

           Si longtemps oublié  … 

  

 

Partager sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *