Blessure d’amour

Blessure d’amour 

Parfois l’amour blesse

  Au plus fort de nous-mêmes

 À la manière d’une épée     

  Qui s’enfonce dans notre cœur

  Dans la bataille de la vie

  Saigne à grand cris de désespoir

  Incruste une tâche

  Qui souille notre existence

  Une mélancolie prend racine

  Dont la sève coulant dans nos veines

  Sang de l’amour éternel

  D’un grand amour incompris

  Au cœur déchiré en mille miettes

  Tel une bête sauvage

  Venue parfaire son festin

  L’amour nous blesse de la flèche de cupidon

  Qu’on croyait le plus beau présent

  La trahison, les menteries se donnaient rendez-vous

  Afin d’affliger des blessures

  Laissant ses traces pour la vie

           

 

Partager sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *